Passer à l’ère du digital : poser les fondements d’une stratégie de marketing digital solide

Quelle est votre pratique du marketing digital ? Qu’est-ce qui fonctionne ? 

Le problème c’est que ces questions en apparence très simples supposent des réponses complexes et nuancées. Notamment parce que je sais que mon interlocuteur essaiera de se projeter dans ces réponses.

Tout d’abord, il se peut que ce qui fonctionne pour une entreprise ou une audience ne fonctionne pas pour d’autres. Et bien sûr, il se peut que ce qui fonctionne aujourd’hui ne fonctionne plus demain. Il existe toutefois quelques fondamentaux que vous pouvez appliquer pour déterminer ce qui sera le plus adapté à votre activité et vous mener vers la réussite.

Parlons de trois éléments du marketing digital en particulier qui peuvent vous mener au succès et vous offrir un potentiel d’optimisation presque illimité. Passez à l’ère du digital !

1. Votre site web

Votre site web est l’élément le plus important de votre stratégie digitale. Dans le monde digital, c’est votre siège international et, pour beaucoup de prospects, c’est la première étape du voyage qui les amènera à être vos clients.

Quelle que soit votre stratégie digitale, vous devez vous assurer que votre site web suive un certain nombre de règles :

  • Expliquer immédiatement ce que fait votre structure. Ne partez pas du principe que les visiteurs de votre site web connaissent votre entreprise. Certains visiteurs qualifiés seront amenés à se rendre sur votre site sans savoir ce que vous proposez.
  • Être optimisé pour les moteurs de recherche. Assurez-vous que le codage de votre site web facilite l’accès, la compréhension et le classement du contenu de vos pages par les moteurs de recherche. Même si vous n’investissez pas dans l’optimisation continue, il est recommandé d’appliquer au minimum les fondamentaux pour que votre site web apparaisse au moins dans les recherches sur votre marque.
  • Être optimisé pour les appareils mobiles. Le monde du digital est de plus en plus mobile et il est indispensable d’avoir un site web adapté aux appareils mobiles. Et maintenant que Google indexe séparément les sites sur mobile et sur ordinateur, l’expérience sur mobile est devenue incontournable.

Lorsque vous aurez appliqué ces principes fondamentaux à votre site web, vous aurez toutes les clés en main pour commencer à investir dans la publicité et générer du trafic. Cela nous amène à la question des canaux à privilégier.

2. Référencement payant

Payer ou ne pas payer ? C’est une question difficile pour les structures dont le budget marketing est serré, en particulier si elles sont en concurrence avec des structures plus grosses, bien établies et dotées d’un budget plus conséquent. Et pourtant, j’ai déjà vu des équipes marketing disposer d’un gros budget et l’investir dans des canaux traditionnels comme l’événementiel ou le print parce qu’ils ont porté leurs fruits par le passé ou par peur de l’inconnu. Dans les deux cas, cela vaut la peine d’envisager sérieusement le canal du référencement payant.

Voici quelques conseils pour commencer en douceur et investir progressivement dans le référencement payant :

  • Surenchérir sur votre concurrent. Vous paierez davantage que la concurrence mais vous gagnerez en visibilité auprès d’une audience qui connaît bien vos concurrents mais pas vous. Cette tactique est d’une efficacité surprenante pour les entreprises de toute taille.
  • Miser sur les mots clés en requête large. En pariant sur une requête large de vos termes clés, vous vous ferez non seulement une idée de vos concurrents et de leur budget, mais aussi du vocabulaire et des termes que vos clients potentiels utilisent ou non. Cela vous aidera à savoir quels termes mettre en avant pour l’optimisation.
  • Investir dans le remarketing. Un moyen peu coûteux pour exploiter le référencement payant est de ne diffuser des annonces qu’aux personnes ayant déjà visité votre site web. Aujourd’hui, vous pouvez diffuser à la fois des annonces graphiques et des annonces du réseau de recherche aux audiences ciblées par le remarketing. Elles ont déjà montré de l’intérêt pour votre marque, alors pourquoi ne pas essayer de les faire revenir ?

Le référencement payant n’est pas forcément hors de prix, mais si vous n’essayez pas, vous passerez à côté d’un canal sur lequel des gens recherchent activement les produits ou les services que vous proposez. À propos de recherche, les médias sociaux constituent une autre source riche d’informations pour vos acheteurs potentiels.

3. Médias sociaux

Si les médias sociaux sont généralement reconnus pour leur portée organique, ils représentent également un canal de plus en plus prisé pour la publicité en ligne. De plus en plus de prospects passent par les médias sociaux pour faire une recherche, obtenir des recommandations et des avis qui influenceront leurs achats. Étant donné la quantité de données disponibles sur l’audience, les annonces ciblées sur les médias sociaux sont d’une efficacité incroyable et restent relativement bon marché.

Avant de vous lancer dans le marketing sur les médias sociaux, voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Avez-vous déjà créé des profils pour votre marque sur les médias sociaux ?
    • Oui : Veillez à faire des publications régulières, à prêter attention aux questions et aux commentaires et à y répondre. La force des médias sociaux réside dans les conversations et la communication interactive.
    • Non : Repérez les canaux sociaux par lesquels passe votre audience et prenez le temps de suivre les publications et d’y répondre rapidement. Une fois la conversation engagée, évitez de disparaître.
  • Lorsque vous avez un profil, investissez dans des annonces. La portée organique (gratuite) est très limitée sur les médias sociaux car les algorithmes sont modifiés pour améliorer l’expérience des utilisateurs (avec moins de contenus promotionnels). Le moyen le plus efficace de toucher votre audience est la publicité payante. Les réseaux sociaux améliorent en permanence le ciblage et le placement de leurs publicités, ce qui rend ce canal très efficace pour le marketing digital. Si vous n’investissez pas encore, cela ne saurait tarder.

Si certaines entreprises repoussent les limites de la publicité en ligne, beaucoup d’autres commencent tout juste à s’y intéresser. Quelle que soit la maturité de votre structure dans ce domaine, le défi reste le même : tester, optimiser et approfondir ce que vous faites déjà.

Le marketing digital évolue en permanence ; il y a encore de nombreux canaux et médias à explorer et il vous reste à apprendre à structurer votre équipe, obtenir le soutien de votre direction et prouver votre retour sur investissement. Si vous voulez en savoir plus sur la manière dont le marketing digital a évolué chez Marketo, depuis le lancement jusqu’à l’OPI et au-delà, rejoignez-nous au  Marketing Nation Summit.