Pourquoi l’e-mail marketing est toujours pertinent (plus trois conseils pour multiplier les interactions)

Email Marketing

By:

L’e-mail marketing est un comme un ami de longue date : on le connaît depuis des années, il ne réserve plus beaucoup de surprises. Parfois, on le trouve même un peu ennuyeux, mais au final, on sait qu’on peut compter sur lui. 

Même avec l’émergence de stratégies d’interaction plus intéressantes, l’e-mail marketing demeure une méthode clé pour toucher les audiences. 

D’ailleurs, près de 70 % des personnes âgées entre 18 et 34 ans préfèrent que les entreprises s’adressent à elles par e-mail, d’après une étude de MarketingSherpa. Ce chiffre est encore plus élevé chez les 35-44 ans et les 45-54 ans. 

Pourtant, quel que soit le sentiment du public vis-à-vis des communications électroniques, bon nombre de campagnes par e-mail ne parviennent pas à toucher les clients. 

Près de la moitié des marketeurs ayant participé à une récente étude de Demand Metric/Return Path ont indiqué des taux d’ouverture d’e-mails de 15 % ou moins, et près de 60 % d’entre eux ont fait état de taux de clics de 8 % ou moins. 

Cela ne signifie pas pour autant que l’e-mail marketing est sur le déclin. Le problème vient plutôt du fait que trop de marketeurs ont négligé un récent changement radical : les clients sont devenus beaucoup plus pointus dans leur façon de consommer le contenu. 

Voici trois moyens simples de renforcer vos initiatives d’e-mail marketing, afin de mieux vous rapprocher de votre audience et de multiplier les interactions : 

1. Segmentez vos listes

La première chose à faire est d’identifier à qui vous devez vous adresser et pourquoi. 

Parmi les caractéristiques les plus courantes utilisées par les marketeurs pour segmenter leurs listes, citons : 

  • l’intitulé de poste ou la fonction ; 
  • le profil démographique ; 
  • l’historique des achats ; 
  • les activités sur le site web ; 
  • l’historique de clics ou d’ouvertures d’e-mails. 

Pourquoi est-ce important ? En premier lieu, parce que les boîtes de réception sont saturées d’e-mails marketing. Si vous persistez à envoyer des messages qui ne parviennent pas à susciter son intérêt, votre audience fera rapidement la sourde oreille. 

Imaginons que vous souhaitiez toucher des DRH : l’envoi de contenu RH ne suffira pas. Vous devez mettre l’accent sur le secteur d’activité et les besoins de chacun. 

Par exemple, un DRH évoluant au sein de l’industrie high-tech en pleine croissance sera vraisemblablement intéressé par des informations sur le recrutement de talents. 

À l’opposé, celui qui évolue dans un secteur plus ancien et dont les collaborateurs approchent de la retraite sera plus attiré par du contenu autour de la gestion des effectifs et de la planification des remplacements. 

La segmentation de vos listes vous donne l’occasion de personnaliser vos communications et de créer des messages sur mesure qui trouveront un écho auprès de l’audience ciblée. 

2. Déclenchez l’envoi de vos messages

En tant que marketeur, vous connaissez sûrement le principe des e-mails génériques envoyés en masse. Et si cela vous rebute, c’est bien normal. 

Au lieu d’envoyer des e-mails à de vastes listes de contact désorganisées, mieux vaut mettre en place un système d’interactions stratégiques. 

Dans cette optique, un programme d’envoi automatique de messages à l’aide d’un logiciel d’e-mail marketing innovant peut s’avérer utile. Vous pourrez ainsi contacter vos clients et prospects en fonction de certaines actions ou conditions. 

Par exemple, si quelqu’un abandonne son panier sur votre site d’e-commerce, vous pourrez lui adresser une offre de remise selon un timing stratégique. Autre exemple : si une personne a récemment assisté à une présentation de votre logiciel, vous pourrez lui envoyer une invitation exclusive lui permettant de s’inscrire en avant-première au prochain événement organisé. 

En donnant davantage de sens à chacune de vos interactions, vous gagnerez la confiance de vos clients et pourrez peser davantage sur leurs décisions d’achat. 

3. Tirez parti de vos données

Les données représentent une ressource inestimable pour le marketing. Si la majorité des professionnels de la discipline en sont conscients, ils sont trop peu nombreux à en tirer pleinement parti. Certains ont même tendance à les négliger. 

Or, pour faire mouche, il est indispensable de placer les données au cœur de la stratégie d’e-mail marketing. Les marketeurs doivent exploiter les informations à disposition pour en savoir plus sur leurs audiences et personnaliser leurs communications. 

Ils peuvent par exemple étudier les données relatives aux appareils afin de mieux comprendre comment les clients consultent les e-mails, puis optimiser les messages pour les mobiles, ou encore analyser les réclamations pour déterminer la fréquence optimale d’envoi de messages. 

Même les informations qui semblent insignifiantes peuvent s’avérer utiles. L’évaluation du comportement des clients sur un site web ou un réseau social peut fournir un aperçu plus précis de leurs intérêts, ce qui vous permettra d’améliorer vos modes d’interaction avec eux. 

Proposez des communications de qualité

En suivant ces trois conseils, vous développerez votre maîtrise de la communication par e-mail. Plus concrètement : 

  • Vous renforcerez la confiance que vous inspirez aux clients, en évitant de les irriter avec des messages envoyés à tout bout de champ. 
  • Vous leur prouverez que vous êtes attentif à leurs besoins, en leur envoyant uniquement des informations pertinentes. 
  • Vous leur démontrerez que vous vous souciez d’eux, en leur apportant de la valeur ajoutée et pas seulement en essayant de leur vendre quelque chose. 

Aujourd’hui, ceux qui s’abonnent aux listes de diffusion d’e-mails n’en attendent ni plus, ni moins. En outre, ils ne vont pas disparaître du jour au lendemain, pas plus que leur boîte de réception, surtout maintenant que vous disposez de ces trois conseils pour multiplier les interactions. 

Pour en savoir plus, téléchargez cet e-book pour découvrir quels sont les huit écueils les plus courants en matière d’email marketing et comment les éviter ou y remédier.