Comment créer une machine de création de contenu simple et efficace

Content Marketing

By: Content Manager Senior Marketo

Avez-vous déjà pensé que vos campagnes de contenu devaient être plus audacieuses ?

De nombreuses organisations ont un appétit insatiable pour le contenu, car la capacité à offrir un contenu intéressant, pertinent et utile est l’un des seuls moyens qui restent pour vraiment percer et engager votre public dans un environnement considéré comme ” bruyant ” , voir carrément frénétique parfois. Mais créer ” plus ” de contenu peut être un défi face au manque de moyens. Une question que j’entends souvent est : ” Comment créer du contenu à grande échelle ? ”

Bien sûr, cette question concerne surtout les petites entreprises ; cependant, même les grandes entreprises gèrent leur marketing de contenu avec des équipes réduites (nous y compris). Donc, quelle que soit votre taille, examinons quelques démarches que vous pouvez mettre en œuvre aujourd’hui pour créer du contenu de qualité de manière plus efficace et plus rentable :

1. Créer un processus éditorial

Joe Pulizzi dit ” Vous n’avez pas de stratégie de contenu tant que vous ne l’avez pas écrite ” sous une forme ou une autre au moins dix fois. Il a raison. Le fait de mettre vos intentions par écrit, de créer un plan et de le partager vous donne beaucoup plus de chances d’y donner suite. Voyons donc comment élaborer votre processus éditorial (et le mettre par écrit !) :

Qui écrit pour vous ?

Commencez par comprendre qui va fournir ce contenu, que ce soit en écrivant pour votre blog, en enregistrant des vidéos ou en écrivant des eBooks. Dans certains cas, votre contenu peut provenir de votre équipe de contenu, de pigistes, de votre agence de relations publiques, de rédacteurs internes, de partenaires, de clients ou de contributeurs invités.

Qui s’occupe du montage ?

Vous connaissez ce dicton : ” Tout le monde a besoin d’un rédacteur en chef ” – eh bien, c’est vrai. La création de contenu n’est qu’un début ; il faut mettre en place des contrôles et des contrepoids pour s’assurer qu’il est dépourvu d’erreurs et à l’image de la marque. Alors, qui sont les rédacteurs de votre organisation ? Souvent, ces responsabilités incombent à votre équipe chargée du contenu. Si vous faites partie d’une petite équipe, vous pouvez répartir la responsabilité entre deux ou trois membres de l’équipe qui sont non seulement de bons lecteurs et des as de la grammaire, mais qui comprennent également la voix de votre marque, vos produits et vos promesses, et peuvent s’assurer que tout cela transparaisse dans votre contenu. Une bonne façon de vous assurer que votre contenu ( quel que soit le rédacteur ) est en accord avec la voix et le ton de votre marque est de rédiger (oui je sais, documenter un autre processus ) vos directives de marque et de les partager avec vos rédacteurs et éditeurs.

À quelle fréquence allez-vous publier ce contenu ?

Du point de vue d’un blog où vos objectifs peuvent inclure la génération de trafic, le référencement et les abonnés, il est essentiel que vous publiiez de manière cohérente et que vous fixiez des attentes. En fonction de la quantité de contenu que vous recevez de vos différents rédacteurs et de la rapidité avec laquelle vos éditeurs peuvent examiner ce contenu, vous devriez pouvoir avoir une idée de la fréquence de publication. Quelle est la meilleure pratique ? Cela dépend vraiment de votre public et de votre secteur d’activité. À mon avis, il est préférable de définir votre rythme de publication en fonction de ce que vous pouvez réellement maintenir. S’il ne s’agit que d’un blog par semaine, c’est quand même une bonne chose : il faut commencer quelque part et vous pouvez proposer un résumé hebdomadaire à vos abonnés pour vous assurer que votre nouveau contenu est mis en valeur pour eux.

Pour les contenus plus longs ou plus coûteux, comme un ebook, une infographie ou un livre blanc, il est important de définir un calendrier et une cadence qui correspondent à la fois aux moyens dont vous disposez et aux besoins de votre organisation. Pour Marketo, nous passons par un processus de demande de contenu chaque trimestre, que nous utilisons pour remplir un calendrier éditorial qui équilibre les éléments demandés avec les ressources de l’équipe et qui correspond aux objectifs de notre entreprise.

Qui approuve les contenus ?

Une fois que votre pièce a été éditée, est-elle prête à être diffusée ? Définissez le processus d’approbation dont vous avez besoin pour publier votre contenu, qu’il s’agisse d’un blog ou d’un ebook. Quelques éléments de réflexion : Avez-vous différents niveaux d’examen en fonction du type de contenu ? (Par exemple, chez Marketo Engage, nous avons plus de réviseurs et d’éditeurs internes pour un guide définitif que pour un blog). Avez-vous un processus de révision de la conception en plus du processus de rédaction ? Il est important de définir ces différents éléments, car ils auront une incidence sur votre processus de création de contenu.

2. Surdimensionnez votre stratégie de contenu

Malheureusement, vous ne pouvez pas brandir une baguette magique et souhaiter que trois nouveaux collègues n’apparaissent, mais après avoir défini votre processus éditorial, vous devriez avoir une idée précise de la façon dont les choses fonctionnent dans votre organisation. Maintenant, vous pouvez réfléchir à la manière dont vous pouvez utiliser votre processus comme point de départ pour créer et promouvoir plus de contenu. Voici deux façons simples de le faire :

Réutilisation

La réutilisation est merveilleuse lorsqu’elle est faite avec délibération (c’est-à-dire ne pas se contenter de couper le contenu en tranches et en dés pour le reservir). Examinez le contenu à votre disposition et la manière dont il a ou n’a pas trouvé un écho auprès de son public cible et voyez si vous pouvez le redistribuer de différentes manières pour profiter davantage de la réussite ou transformer un contenu un peu mou en le proposant dans un meilleur format.

Vous ne savez pas par où commencer ? Avez-vous trois blogs géniaux sur le même sujet qui ont obtenu de très bons résultats ? Vous pouvez les combiner pour en faire un article plus gros. Avez-vous un contenu plus important que vous pouvez diviser en plus de 10 visuels et mini-textes pour créer une infographie ? Un livret de travail dont vous pourriez transformer le contenu en un quiz ? Les options sont infinies.

Diversification

Maintenant que vous comprenez comment vous allez produire du contenu pour votre organisation, vous saurez être en mesure de facilement identifier de nouvelles opportunités. Si votre stratégie est axée sur le contenu créé par votre équipe, envisagez de vous diversifier en collaborant avec des contributeurs internes et externes. Par exemple, si vous recherchez plus de contenu pour votre blog, créez des directives, proposez des échanges de blogs avec vos pairs d’autres entreprises et vos partenaires, et faites connaître votre programme.

Considérez ces stratégies pour développer davantage de contenu :

  • En interne : Récompensez vos employés pour leur contribution au contenu
  • Partenaire : Avez-vous un groupe de partenaires ou des produits/services en collaboration ? Faites un échange de blogs ou invitez-les à bloguer pour vous, ou faites équipe pour un ebook commun.
  • Externe : Invitez publiquement les gens à soumettre leur contenu. Proposez des lignes directrices claires qui exposent vos exigences et le processus d’approbation afin de définir d’emblée vos attentes.
  • Indépendants : Vous avez de grandes idées mais ne pouvez pas les mettre en œuvre avec vos ressources actuelles ? Il existe des tonnes d’auteurs indépendants géniaux disponibles sur LinkedIn ou sur d’autres plateformes.
  • Durée : Vous voyez un contenu étonnant que vous aimeriez avoir ? Souvent, c’est possible ! Les contenus conservés donnent de la valeur à votre public et au créateur.

3. Obtenez l’adhésion

C’est un élément crucial si vous voulez réussir. Vous connaissez vos rédacteurs, vos éditeurs, vos réviseurs et la fréquence à laquelle vous souhaitez ou pouvez publier. Allez maintenant identifier les personnes qui, au sein de votre organisation, se soucient profondément du contenu et de son impact, et partagez ce plan avec elles pour obtenir leur avis et leur adhésion. Vous constaterez peut-être qu’il vous faut ajuster un peu votre plan, mais ce retour d’information vous permettra d’améliorer votre plan et de rendre vos initiatives plus bénéfiques pour l’ensemble de l’organisation.

 

Vous cherchez d'autres conseils pour démarrer votre stratégie de contenu ?

Téléchargez notre Starter Kit.