Diversification du contenu = Recettes plus élevées

Marketing Digital

By:

L’industrie du marketing a explosé dans un million de directions différentes. De la publicité imprimée sont nés les blogs et le marketing de contenu. De la radio, on a vu l’avènement des podcasts. De la télévision est née la montée du marketing vidéo sur les médias sociaux. Et ainsi de suite.

Pour les entreprises aux budgets limités, c’est une réalité décourageante. Quel médias et canaux choisir ? Il peut être tentant de ne choisir qu’une seule plateforme afin d’optimiser vos investissements.

C’est une erreur, car vous finissez par limiter la manière dont votre public s’engage et perçoit votre marque. Bien sûr, il est bon d’avoir une seule compétence de base, mais vous devez aussi créer suffisamment de variété pour que vos clients actuels restent intéressés et que vos clients potentiels soient intrigués.

 

Les 3 idées fausses les plus répandues sur la diversification du contenu

Lorsque vous décidez de déployer vos messages sur plusieurs plateformes, vous devez veiller à éviter quelques fausses idées qui persistent, comme par exemple :

1. Si vous le mettez en place quelque chose, vos prospects viendront à vous.
Vous pourriez créer le podcast le plus captivant au monde, mais si votre public n’a pas le temps de l’écouter, vous gâcherez votre temps et votre argent.
Commencez plutôt par votre public. Comment utilisent-ils ces médias ? Quels types de supports les attirent ? Préfèrent-ils différents types d’information (promotionnelle ou éducative) sous différents formats ? Les réponses à ces questions vous aideront à élaborer une stratégie médiatique qui s’intègre facilement dans le style de vie de votre lectorat.

“La façon dont les gens veulent consommer le contenu a beaucoup changé”, explique Jeff Wedren, vice-président marketing mondial chez PowerObjects. “Les gens sont occupés. Ils ne veulent pas nécessairement passer leur temps à faire une tonne de recherches, mais si vous pouvez leur fournir quelque chose d’immédiat qui leur donne un aperçu un peu plus humain, cela peut aller loin”.

2. Si vous n’y allez pas à fond, ça n’en vaut pas la peine.
Les vidéos et les podcasts ne sont pas percutants en raison de la qualité du son ou de la caméra ultra HD. Ils sont percutants parce qu’ils mettent votre public en contact avec une personne qui raconte une histoire dont il se souviendra. Même le matériel le plus avancé techniquement ne peut pas rivaliser avec une histoire bien racontée.

“La capacité de produire des vidéos de qualité à notre époque est si facile”, explique M. Wedren. “Le tournage et le montage proprement dits ne sont pas si difficiles. Vous devez juste vous assurer que l’histoire est cohérente”.

3. Si cela fonctionne pour un canal, cela fonctionnera pour tous les canaux.
Tout comme pour votre public, vous devez aussi avoir une connaissance approfondie des canaux que vous utilisez pour diffuser ce contenu. La vidéo fonctionne très bien pour les médias sociaux et les autres canaux de génération de prospects, mais elle n’est peut-être pas le meilleur choix pour les contenus techniques et approfondis pour la fin de votre entonnoir de vente.

“Vous devez vraiment comprendre le public”, conseille M. Wedren. “Si nous nous attaquons vraiment aux marchés des petites et moyennes entreprises, ce contenu et ce que nous allons fournir seront différents de ce que nous visons pour les plus grands groupes.”

La seule chose pour laquelle on peut être sûrs en matière de marketing, c’est que les choses évoluent constamment. Facebook et Google modifieront en permanence leurs algorithmes et proposeront de nouvelles fonctionnalités. Lorsque vous jonglez avec différents types de médias, vous devez toujours être conscient de ces adaptations et tester votre contenu pour vous assurer qu’il continue d’intéresser votre public.

 

3 types de médias non conventionnels à considérer

Les gens veulent consommer les contenus d’une manière différente. Tout le monde est débordé. Les consommateurs ne veulent pas passer du temps à faire une tonne de recherches, alors si vous pouvez leur fournir quelque chose d’un peu plus humanisant et naturel, cela peut aller loin. Voici quelques idées pour diversifier le contenu :

1. Essais gratuits
Rien ne vaut le fait de donner à vos clients la possibilité d’essayer avant d’acheter. C’est le moyen le plus simple pour eux de garantir que votre produit ou service aura un impact sur leurs objectifs commerciaux globaux. Bonus : vous et votre équipe de vente gagnez du temps et de l’énergie, car vous n’aurez pas à passer autant de temps à vendre de manière intensive.

2. Vidéo
Il est si facile de créer un portefeuille diversifié de contenus vidéo. Vous pouvez avoir des vidéos de 15 secondes qui montrent votre proposition de valeur pour les médias sociaux ou des études de cas de 30 minutes qui mettent un visage sur les changements que votre produit a apporté. C’est aussi un grand succès : Selon HubSpot, 90 % des utilisateurs affirment que la vidéo les a aidés à prendre des décisions d’achat.

3. Podcasts
Le contenu audio n’a pas beaucoup changé au fil des ans. Les contenus audio longs sont généralement de nature éducative, et ils aident les marques et les individus à s’imposer en tant que leaders de l’industrie. Son taux de conversion supérieur de 25 % (par rapport au blogging traditionnel) est plus que révélateur.

La mise en place de nouveaux types de médias peut sembler intimidante et, parfois, un peu risquée. Mais le bon contenu au bon moment et au bon format a le pouvoir de remodeler radicalement la façon dont vos clients perçoivent votre marque – pour le mieux.