Établir une stratégie régulière de veille marketing

Marketing moderne

By:

Faire de la veille marketing ne doit surtout pas être une activité ponctuelle qu’on lance uniquement à la sortie d’un nouveau produit ou juste lorsqu’on « a le temps ». En fait, la veille doit être un exercice régulier pour collecter, trier et analyser de l’information capitale pour entretenir l’image de votre entreprise et construire votre stratégie marketing.

 

La veille marketing, pourquoi faire ?

Suivre le courant de l’évolution du marché et atteindre ses objectifs marketing, oui mais pas uniquement – la veille est aussi un excellent moyen de mesurer votre réputation et de voir ce qui se dit de votre marque.

Elle s’adresse avant tout à vos équipes commerciales et marketing. Rien de plus normal, puisqu’ils sont au cœur de l’action en étant les interlocuteurs privilégiés des clients. Mais tout ce travail de veille effectué s’avère être très utile pour ces mêmes clients et pour les prospects car vous êtes en mesure de diffuser des informations sur un domaine d’expertise susceptibles de les concerner. Cette démarche de curation facilite la sélection de contenus pertinents, mais vous permet surtout d’y ajouter une touche personnelle, votre avis ou un court texte. Ainsi, vous ne vous contentez plus d’une veille passive, vous en devenez vous-même un acteur. Les données récoltées constituent en outre, une réserve de matière, pour réaliser vos propres contenus.

 

Quelle veille ?

Il s’agit là d’un bien vaste domaine. Commencez par vous demander quel genre d’informations vous voulez récolter et segmentez vos recherches parmi ces catégories.

 

La veille commerciale
Un indispensable pour être à l’écoute des attentes de vos clients. Si vous connaissez leurs besoins, alors vous serez à même de leur proposer des offres adaptées, voire sur-mesure. Et du même coup, vous contribuez à rendre les expériences clients encore plus personnalisées !

 

La veille concurrentielle
Là encore, dans des univers toujours plus compétitifs, il est primordial de rester au fait de son environnement concurrentiel. Quelles pratiques commerciales ? Quelles stratégies marketing ? Quels nouveaux clients ? Avec ces informations, optimisez les offres, les produits et les services.

 

La veille technologique
Soyez à la pointe des avancées et des dernières technologies ! Mettez à profit ces connaissances au profit de de votre stratégie marketing ! L’intelligence artificielle a la côte en ce moment et bouleverse les notions d’efficacité des pratiques marketing. D’ailleurs L’IA peut s’avérer très pratique pour une démarche de veille, pensez-y !

 

Les outils et les pratiques

Dans un écosystème d’informations aussi vaste que celui d’aujourd’hui, collecter la donnée sur Internet est devenu beaucoup trop chronophage. Il est facile de passer à côté de données les plus susceptibles de nous intéresser. C’est là qu’interviennent les agrégateurs de flux RSS. Derrière cet étrange terme, se cachent des logiciels ou tout simplement des applications web qui permettent de mettre à jour et d’afficher sur une seule et même page les nouveautés des sites que l’on privilégie pour sa veille, en fonction de son domaine ou du genre de veille que l’on souhaite pratiquer. Parmi les plus incontournables, on trouve Feedly disponible pour le web mais aussi sous format d’application. Netvibes est largement plébiscité en raison de l’importante personnalisation de son interface.

Ne négligez pas non plus la veille sur les réseaux sociaux, car c’est le lieu d’expression privilégié de vos cibles et clients ! Des outils spécifiques comme Nuzzel permettent en quelques clics de recevoir les contenus les plus partagés par vos contacts sur Twitter ou LinkedIn.

Enfin, pour ne pas être envahis par cet amas de données, organisez-vous ! Créez des listes Twitter et confinez vos prises de notes sur des outils dédiés ou faites appel à des outils collaboratifs, pour que la veille deviennent une habitude commune à toutes vos équipes !

Etablir une routine veille, c’est aussi s’y tenir !

Profitez des moments de l’année plus calmes, comme l’été ou les vacances de Noël. Le reste de l’année, bloquez des temps dédiés, 30 minutes à la pause déjeuner ou 30 minutes le vendredi après-midi. Finalement, pour que cet exercice soit réellement profitable, peu importe les outils, il faut s’astreindre à une routine… et s’y tenir.