Comment bien choisir ses influenceurs ?

Marketing Social Media

By:

Prendre le temps et le soin de sélectionner des influenceurs « éthiques » en phase avec vos valeurs est le premier facteur clé de succès de votre stratégie de marketing d’influence.

C’est un état de fait le marketing d’influence a plus que jamais le vent en poupe avec une hausse de 63 % des demandes de partenariats en 2018, selon l’étude Reech “Les influenceurs et les marques en 2019”.

Mais côté consommateurs, les critiques fusent devant les mauvaises pratiques que l’on retrouve à la fois chez les marques (placements de produits excessifs dans le cadre de lancements, mauvais choix d’influenceurs…) et chez les influenceurs (faux followers, manque de transparence et de créativité…). La marque L’Occitane aurait ainsi fait appel à des influenceurs suivis par 39 % de profils suspectés d’être des bots.

Comment y remédier ? Bien choisir ses influenceurs est un bon début !

1) Définir une stratégie claire

Avant de partir à la recherche de vos futurs influenceurs, vous devez vous poser ces questions :

Quel est mon objectif ?
Les marques considèrent trop souvent le marketing d’influence comme un support publicitaire alors qu’il permet d’accroître considérablement la notoriété et/ou l’engagement. En fonction de votre objectif, vous ne contacterez pas le même type d’influenceur : un influenceur très suivi pour augmenter sa portée ou un micro-influenceur très spécialisé pour générer plus d’engagement.

Quelle est mon audience cible ?
Pour définir votre buyer persona, vous devez comprendre votre audience : ses centres d’intérêt, ses problématiques et usages tout au long du parcours d’achat.

Quels sont les réseaux sur lesquels je souhaite investir ?
Grâce à cette analyse, vous connaîtrez les personnes ou personnalités qui influencent votre audience et surtout sur quels réseaux sociaux elle les suit.

Quel est mon budget ?
Au regard du temps consacré et de la créativité déployée, une rémunération ou une contrepartie est à anticiper dans le cadre d’un contrat de sponsoring. Les Youtubers de plus 50 000 auditeurs cherchent quasi systématiquement à monétiser leur activité, tandis que les micro-influenceurs fonctionnent davantage à la passion.

2) Trouver les bons influenceurs

De nombreux outils peuvent vous aider à trouver des influenceurs qui ont à la fois une audience intéressante, non gonflée artificiellement par de faux profils, et une ligne éditoriale pertinente avec le contenu que vous souhaitez diffuser.

Grâce au Big Data, à l’IA ou encore au Machine Learning, des outils tels que Social Blade ou Hype Auditor pour Instagram, vous permettent de séparer le bon grain de l’ivraie en repérant les « faux » influenceurs.

Pour la pertinence du contenu, un outil tel que BuzzSumo vous aide à identifier les meilleurs influenceurs par thématique et à suivre leurs performances. Tandis qu’avec Brandwatch Audiences, qui s’appuie sur une base de 45 millions de comptes Twitter, vous pourrez filtrer et scorer de manière très puissante les profils des twittos : les centres d’intérêt inclus dans les biographies, les hashtags présents dans les tweets, l’engagement, le nombre de tweets, la fréquence de publication sont autant d’éléments qui peuvent être sollicités pour affiner vos recherches.

Une fois la première sélection établie, vous analyserez le niveau d’authenticité, d’engagement, de créativité et d’innovation des influenceurs afin de créer une shortlist ou plusieurs shortlists en fonction de votre stratégie.

3) Contacter les influenceurs

Dernière étape : la prise de contact !

N’oubliez pas que ce n’est pas seulement vous qui choisissez vos influenceurs, ce sont aussi les influenceurs qui vous choisissent selon leurs propres critères et leurs objectifs.

Même s’il va de soi (n’est-ce pas ?) que vous aurez pris le soin de vous intéresser au contenu diffusé par l’influenceur tant convoité, la prise de contact permet de valider des deux côtés certains points pour une collaboration sereine et efficiente :

  • Partagez-vous VRAIMENT les mêmes valeurs ?
  • Comment pouvez-vous co-construire dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant ?
  • Etes-vous prêts à vous engager sur du moyen / long terme ?

Tous les signaux sont au vert ? On vous souhaite de belles créations !